top of page
017E514B-AA80-4977-9C9D-DBEFA93C9D90.jpeg
B7A98210-4DCF-4474-B005-3DC626FA6D1E.png

Spectacle jeune public 3 ans et +
  Pour le Dehors et le Dedans 

Adam est un humain comme tant d'autres, qui aime l'ordre, le contrôle et qui n'a que deux mots à la bouche : « A moi ! ». Un jour il plante chez lui une graine de « fleur animale », celle-ci va pousser et peu à peu envahir son territoire. Il aura beau essayer de tout couper, de tout ranger, la plante va croître encore et encore. Il va alors se tisser une nouvelle relation entre eux, loin des contrôles et des peurs.  

En mêlant théâtre, marionnette et danse, Pousse : la puissance des saxifrages portent un regard sur notre relation humaine avec le reste du monde vivant. Le spectacle interroge les frontières que nous posons pour rejeter tout ce qui nous est étranger.

B4164915-0486-4073-B8DB-DEC13DCE926D.png
074D6373-2B33-4A99-879C-374AFC1D58EB.png
E2DE735C-8F5F-4108-B867-CEBF8EA7B027.png
93560949-403A-45D0-B056-59AC4B5F32E4.png

Soutiens à la création :  

Le Pôle Culturel Le Pharos

Le centre social Arras Ouest  

L’association Le fil et la Guinde 

Maison de l’enfance de Bondues 

Maraich du Grand Radde

Porte Mine  

L’office culturel d’Arras 

Soutien Financier : 

La ville d’Arras 

8A080534-4D9D-4B7C-A9BC-158088C818C3.png
C0EE41A8-FEA8-45E4-87FA-A5B256F51B7C.png

Création : 

Janvier 2021 : Résidence dans La maison de l’enfance  à Bondues, avec Le Fil et la Guinde. Premiers pas avec les tout-petits autour de plusieurs actions culturelles : «  La danse de la fleur » «  La forêt dans ma maison », «  Le nid des tout-petits ». 

Février 2021 : Résidence autonome dans les forêts de l’Avesnois. En lien avec des naturalistes /scientifiques de la région. Lectures d’albums, d’ouvrages philosophiques, recherche sur le terrain… Vivier de la création. 

Mars à Mai 2021 : Résidence au Pharos, pôle culturel d’Arras et actions culturelles avec les deux classes ( petite et grande section ) de l’école maternelle Jean Jaurès. 

Retour dans les crèches avec Le fil et la guinde. 

9 et 28 mai 2021: 1ère du spectacle et sortie de résidence dans l’école maternelle Jean Jaurès à Arras. 

Présentation de notre travail de recherche 

Nous avons à cœur de penser chacune de nos créations en liens avec les publics que ce soit pendant la création du spectacle ou avant et après le spectacle. Nous sommes convaincus que chaque personne à quelque chose à partager et que chaque personne est une artiste en puissance.C’est par des moments simples, mais essentiel, que les échanges ce font et crée des moments de rencontre et de partage, des espaces libres de création et de dialogue.

 

Dans le processus de création du spectacle, nous avons ainsi créé et mené différentes actions culturelles avec des publics intergénérationnels avec comme envie de mélanger les âges tout en interrogeant le monde du vivant.

 

Avec des personnes âgés membre du club de tricot « les doigts de fée », des enfants et leur parents, nous avons proposé «  Les lianes de laines » une action culturelle autour du monde du vivant et de la laine. Une expérience d'inventivité plastiques autour des animaux, des plantes et de la laine. 

 

 «  à l’écoute du vivant » est une autre action pour petits et grands pour l'extérieur et qui invite chacun à une autre sensibilité aux plantes et aux animaux. Pour les plus jeunes, «  le nid du tout-petit - la danse de la fleur » est une aventure dansée pensée pour les crèches et les familles…

Les liens de laine : 

Le spectacle est constamment en dialogue et influencé par nos actions. Ainsi la création du costume de la fleur animal c’est fait en lien avec les participants aux actions culturelles. Nous souhaitons qu’à chaque représentions, nous pussions créer une action cultuelle.  L’envie et que le costume de la danseuse et la scènographie du spectacle soit constamment reconstruit et reconstitué par le public. Le vivant est fait de la rencontre avec l’autre, du partage de nos savoirs. Comme l’arbre dont les racines s’enfoncent sous terre et communiquent avec les autres arbres par le rhizome de ces champignon, nous souhaitons l'évolution du spectacle comme en mouvement perpétuelle pensé et créé avec le public. Comme une forêt.

 

Soit avec un groupe - une association de tricoteuses / couturières ou une action ouverte à tous.tes en nous interrogeant sur le monde du vivant en passant par la matière laine.

La chanson- par La merlette illustations 

0341C02C-2B32-402A-B336-AAB1FA8724C2.png
ECEF7725-00BA-4D92-B30B-928B7E19CFC3.png
995C1F6D-3BDC-46C2-8B34-D24CBC636962.png
25A0A33F-E8E6-4059-9A01-D1EE9DDC7FE3.png
AFA10E27-0573-4E39-9522-2F506590C420.png
D2C7A7D2-3347-4494-8635-2AE23CF3D28A.png
96EDA47A-43BD-4057-92C5-B92346727DB9.png
6.jpg
bottom of page